Bienvenue sur Instants volés :)
N'hésitez pas à me laisser une trace de votre passage, je serais ravie de vous répondre !

dimanche 25 novembre 2012

Une année sabba-quoi ?


Année sabbatique : Longue période pendant laquelle exceptionnellement on ne travaille pas. Année sabbatique, se disait, chez les juifs, de chaque septième année pendant laquelle les terres se reposaient. Également appelée Shemitta.

Or donc, je fais une année sabbatique, et non pas sympathique, comme beaucoup l'appellent. Non, je dis ça parce que pour certains une année sabbatique c'est une année où on fou rien, une année entière de vacance en somme... C'est d'ailleurs grâce à cette idée toute faite qu'il y a deux catégories de gens : ceux qui sont pour l'année sabbatique, ceux qui trouvent ça stupide. Malheureusement on trouve beaucoup moins de personnes dans la catégorie 1 que dans la 2.

C'est donc tout naturellement que je fait fasse à deux réaction lorsque je réponds à la question "Tu fais quoi cette année ?". D'un coté, il y a ceux qui trouvent ça formidable que mes parents me laissent faire une année sabbatique, et de l'autre il y a ceux qui me rient au nez.


Honnêtement. C'est chiant. A quoi ça sert de rire à la tête des gens parce qu'ils ne font pas comme les autres ? J'te jure. L'autre jour sur Facebook j'ai vu que Cut by Fred cherchait un (une ?) stagiaire qui s'y connaissait en montage etc, je me suis dit "Parfait !", et je l'ai mp. Lorsque je lui ai répondu que j'avais 19 ans et que je faisais une année sabbatique, il a rit. Grmbl.


Concrètement, pendant une année sabbatique, si on ne trouve pas de job, oui, on s'ennuie. Oui, on fait pas grand chose. Mais c'est surtout une période où on fait le point sur plein de choses, où on se remet en question, où on se cherche. Et c'est très important justement, ça permet d'éviter de faire des études et de le regretter ensuite, ça permet de mettre au point son potentiel avenir.


Aujourd'hui, où j'en suis ? Je n'ai pas de travail, j'ai déposé des CV mais je n'ai aucunes réponses. Clairement, ça me fait chier, moi qui me disait que ça allait être facile, ça ne l'est pas du tout. Par contre, j'ai pu avoir un entretient sur Paris pour en savoir plus sur les métiers d'acheteur et de chef produit habillement. Ce qui m'a permis de savoir que ces deux métiers n'étaient clairement pas faits pour moi, et de chercher autre chose dans le domaine de la mode. Sinon, institutrice aussi, c'est bien. 

J'occupe mes journées comme je peux, je papillonne à droite à gauche. Je bosse mon code, j'espère le passer avant Janvier (on croise les doigts !). Après 5 ans, j'ai repris l'équitation, ça fait un bien fou. J'essaye de courir une fois par semaine, pour garder la forme et éliminer les toxines.


Bref. Je fais une année sabbatique, et je le vis bien.

(On est plus de 100 sur ma page Hellocoton, mille merci )
Rendez-vous sur Hellocoton !

13 commentaires:

  1. Je te comprends tellement ! J'ai fais une année sabbatique l'année dernière et je ne regrette pas ! C'est un choix, bien réfléchi qui permet de rebondir et ça fait réellement du bien.
    Mais pour te dire, ça fait un an et demi que je cherche du boulot et en un an et demi, je n'ai trouvé qu'un petit cdd chez zara... Même si actuellement, j'ai une bonne piste pour être vendeuse dans le luxe, j'ai toujours la trouille de ne pas avoir de boulot dans 6mois...
    Prend un maximum de rdv pour savoir réellement ce que tu veux faire :)
    Plein de gros bisous ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que ta piste va s'avérer être la bonne ! Merci pour ton gentil commentaire <3

      Supprimer
  2. Je suis exactement dans le même cas que toi : je fais une année sabbatique , après avoir eu ma licence . J'avais besoin de faire le point et me retrouver .
    J'ai postulée pour des boulots mais sans réponse . Un peu déprimant .
    Lire ton article me fait un bien fou ,car je me sentais un peu seule dans cette situation et je réalise que je ne dois pas culpabiliser de faire cette année sabbatique . ( désolé pour ce déballage de ma vie )

    Merci pour cet article :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de ne pas être seule dans ce cas là, ça me soulage, vraiment. Il ne faut surtout pas culpabiliser, c'est un choix comme un autre que les gens doivent respecter ! Il vaut mieux faire ça que de foncer droit dans le mur :)

      Je t'embrasse, merci pour ton commentaire <3

      Supprimer
  3. Réponses
    1. J'espère qu'elle te sera bénéfique :)

      Supprimer
  4. T'occupe pas ! C'est une très bonne idée et puis une année, dans toute une vie, c'est pas grand chose. Profites-en et tires-en le meilleur ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement ! J'espère sincèrement trouver ma voie grâce à cette année ^^

      Supprimer
  5. T'inquiète, moi aussi j'ai fait une année sabbatique. Même si ce n'était pas le but à la base :)
    Et j'ai pu ouvrir mon blog, m'exercer à la rédaction, me créer un carnet d'adresses, ... J'ai quand même bossé à droite à gauche histoire de payer mon loyer mais bon, avec du recul je considère ça comme une année sabbatique qui m'a permis de savoir ce que je voulais vraiment faire :)
    J'espère que ça se passera bien pour toi !

    En attendant : bonnes fêtes de fin d'année

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton expérience :) Du coup, tu fais quoi maintenant ?

      Joyeux noël à toi !

      Supprimer
  6. Je suis également en train de faire une année sabbatique. Mon Master étant fermé cette année pour cause de restrictions budgétaires, c'est avec une grande joie que je suis partie vivre au Canada pour un an. J'ai ouvert mon blog ( http://somewherewithlove.blogspot.ca/ ) et je rencontre pas mal de personnes grâce à ça, c'est plutôt cool finalement :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah le Canada, je rêve d'y aller ! Profites en bien ;)

      Supprimer